Superbia

From PRIMUS Database
Jump to: navigation, search


Superbia
Superbia.jpg
Informations personnelles
Nom Alice Mary Bristol
Pseudonyme Superbia
Surnom(s) Pumpkin
Identité publique
Date de naissance 13 octobre 1986
Pays Flag USA.png Etats-Unis
Affilitation(s) VIPER
Partenaire(s) Nicolas Sarkmésis
Ennemi(s) Fwine
Réputation nationale
Champ d'action
Terrain d'opérations Millennium City
Dates d'activité premier trimestre 2010
purge sa peine depuis
Type de Héros super-vilaine robuste
Alignement mauvais puis neutre
Pouvoirs force surhumaine


robustesse surhumaine

Niveau 40
Caractéristiques
Origine méta-humaine
Taille 198 cm (6 ft 6 in)
Poids 245 kg (540 lbs)
Stature colossale
Yeux bleus
Cheveux auburn, puis blonds
Attributs
attributs physiques
Constitution

6stars.png

Résistance

5stars.png

Endurance

5stars.png

Force

6stars.png

Vitesse

2stars.png

Dextérité

3stars.png

Armure

2stars.png

Armement

1stars.png

Animalité

2stars.png

Précision

2stars.png

attributs énergétiques et mentaux
Psionisme

1stars.png

Intuition

1stars.png

Sorcellerie

1stars.png

Connaissances

1stars.png

Objets

1stars.png

Courage

5stars.png

Esprits

1stars.png

Charisme

3stars.png

Intelligence

1stars.png

Sang-Froid

1stars.png

Création
Créateur fwine
FwineBox_v2

Alice Mary Bristol, connue sous le pseudonyme de Superbia (orgueil en latin) est une criminelle Américaine née le 13 octobre 1986 à Boston aux Etats-Unis.

Superbia est surtout connue aux Etats-Unis et au Canada pour avoir été vaincue par Fwine, et pour avoir été un temps la compagne de Nicolas Sarkmésis.

Contents

Biographie fictive

Une délinquante en puissance

Enfance et adolescence

Alice Bristol est née dans une famille pauvre de Boston. Cinquième enfant de la famille, Alice se distingue rapidement par son caractère instable et irascible. Elle inspire la crainte autour d'elle, notamment dans sa famille.

Son adolescence est marquée par une poussée de croissance spectaculaire et le développement d'une force physique surhumaine. Mesurant déjà 1,75 m (5 ft 8 in) dès l'âge de 10 ans, elle culmine à 1,80 m (6 ft 2 in) à 12 ans. Caractère impulsif et violent, sa scolarité est calamiteuse, son casier judiciaire se remplissant à une vitesse phénoménale. Entre 1998 et 1999, elle est condamnée 22 fois pour voies de faits, violence sur personne physique, outrage à la force publique, dégradation de bien publics. Le 13 février 1999, elle est condamnée à plusieurs mois de détention dans un centre pour mineur, elle n'a que 12 ans.

Lors de cette période, elle se lie avec le Dr. Ian Michael Pastor, psychologue chargé de son suivi psychiatrique. Intrigué par Alice, le Dr. Pastor falsifie son dossier médical, de telle sorte qu'elle sort rapidement du centre de détention, deux mois seulement après son entrée. A sa sortie, le Dr. Pastor présente le Dr. Levy Goldberg à Alice, qu'il présente comme un homme capable de faire d'elle une fille riche.

Alice étant un patient de premier choix pour ses expérimentations, le Dr. Goldberg propose à Alice de se soumettre à quelques expériences biologiques "sans conséquences" contre une belle petite somme d'argent. Alice accepte sans sourciller. Dès lors, sous les yeux avisés de Goldberg et Pastor, Alice servira de cobaye à de multiples traitements.

Naissance de Superbia

Devant l'étonnante capacité d'assimilation de son organisme, Goldberg ne tarde pas à vouloir tenter des expérimentations de plus en plus dangereuses et risquées. Malgré les vives protestations de Pastor, Alice se voit injecter dans son organisme un accélérateur cellulaire transformant la jeune femme en un véritable colosse de 1,90 m (6 ft 5 in), avant à peine ses 14 ans.

Devant l'effroyable devenu réalité, pris de panique, Pastor tente de convaincre Alice que Goldberg devient fou et constitue désormais une menace pour tout le monde, y compris pour elle. Alice accepte de s'enfuir avec Pastor, mais ce dernier ne parvient pas à ses fins, puisqu'il est abattu de sang froid par Goldberg, sous les yeux d'Alice. Bouleversée par ce qu'elle vient de vivre, Alice, prise d'une rage démesurée, tue Goldberg en le projetant violemment contre un mur, non sans avoir auparavant brisé tous ses membres.

A l'âge de 14 ans, après deux ans passés éloignée de sa famille, Superbia retourne chez elle, sous les yeux déboussolés de ses parents qui sentent le retour des problèmes. A mesure qu'elle prend conscience de ses capacités, elle gagne en confiance et finit par être convaincue qu'elle est invulnérable. Superbia apprendra très vite à tirer partie de sa force et de la crainte qu'elle inspire. Elle se comportera comme un véritable tyran avec sa famille ; si ses méfaits s'espacent dans le temps, ils gagnent cependant en gravité. Elle détruira notamment la maison d'un de ses camarades de classe qui aura osé l'insulter et cambriolera une banque sous les regards impuissants de dizaines de policiers.

Superbia devient rapidement une ennemie de la ville de Boston, mais personne ne semble en mesure de pouvoir l'arrêter.

Devant l'aveu d'impuissance de la police pour contrer Superbia, le Masque Noir décide de venir jouer les trouble-fêtes dans la vie d'Alice. Ainsi, il exerce une étroite surveillance, surveillance couronnée de succès puisqu'il parvient plusieurs fois à déjouer les projets de Superbia. Devant ces échecs, et par lassitude, Alice cesse pendant quelques temps de mal se comporter. Mieux encore, à son entrée au lycée, elle met à profit ses capacités à des fins altruistes. Le Masque Noir cesse peu à peu sa surveillance, convaincu qu'Alice poursuivra une vie sans heurts.

Mais malheureusement, il n'en fut pas ainsi. Le sérum injecté des années plus tôt commence à produire de nombreux effets indésirables, notamment des lésions neurologiques, des décharges d'adrénaline violentes ainsi qu'une sensation de manque. Superbia passe ainsi son dix-septième anniversaire prostrée sur son lit à se tordre de douleur. Au fil du temps, la douleur s'intensifie, au point de devenir insupportable. C'est alors que Superbia décide quitter Boston et de partir à la recherche d'une personne susceptible de l'aider.

Engagement avec le VIPER

Superbia arrive à Millennium City en 2006, après avoir sillonné les Etats-Unis, non sans avoir semé chaos et destruction, à la recherche d'un professeur capable de calmer ses douleurs. Elle y rencontre plusieurs experts et organisations, et c'est au sein du VIPER que Superbia trouve enfin ce qu'elle était venue chercher. En récompense de l'antidote capable de mettre fin à ses souffrances, Superbia offre ses services au VIPER. Elle suit une formation de soldat, montrant une aptitude au combat intéressante. Toutefois, se considérant supérieure à la majorité des soldats du VIPER, les tensions ne tardent pas à éclater entre elle et ses supérieurs.

Après plusieurs mois de loyaux services en Chine et en Thaïlande, devant le refus catégorique de ces derniers à la considérer comme un être exceptionnel, Superbia détruit entièrement la base du VIPER de Bangkok pour prouver sa valeur. Ce geste est néanmoins rédhibitoire pour elle puisqu'elle se voit signifier aussitôt sa mise à l'écart du VIPER et sa rétrogradation immédiate. Folle de rage, Superbia jurera de détruire le VIPER.

Profondément marquée par ce manque de considération, Superbia décide de se mettre à son compte et de semer la désolation partout où elle passe. C'est ainsi que sur l'île d'Hokkaido au Japon, plusieurs villages sont réduits en poussière, accentuant le sentiment de toute-puissance de Superbia.

Une criminelle recherchée

De retour à Millennium City en 2008 à l'âge de 22 ans, Superbia passe le plus clair de son temps à réactiver les réseaux qu'elle avait contactés deux ans auparavant. Superbia est sera discrète, que personne encore ne se doutera qu'elle est revenue. Elle s'impose rapidement comme meneuse d'hommes, sa force physique et son expérience au sein du VIPER lui étant très profitables.

Toutefois, sans antidote du VIPER, les douleurs de Superbia commencent à réapparaître. Elle redevient irascible, lunatique, et, plus grave encore, commence lentement à sombrer dans une paranoïa et mégalomanie inquiétantes.

Le premier fait notable de Superbia à son retour est de perturber la cérémonie d'échanges de biens entre réfugiés Lémuriens et Millennium City. C'est lors de cette cérémonie qu'elle rencontre pour la première fois celle dont elle fera son ennemie jurée, Fwine. Superbia n'aura de cesse d'échafauder des plans complexes afin de neutraliser ce nouvel adversaire qui semble être en mesure de rivaliser avec elle. Hélas, tous ses plans sont déjoués un à un. La frustration, couplée à l'état de manque et aux douleurs, fait empirer considérablement l'état psychologique de Superbia. Elle devient peu à peu incontrôlable, et semble perdre ses facultés cérébrales de jour en jour.

Lors de son Ultime affrontement avec Fwine, alors qu'elle se trouve dans un état second, Superbia perd toute sa lucidité, et l'attaque en dépit du bon sens. A bout de forces et prise d'épilepsie, Superbia est vaincue sans opposer la moindre résistance.

Apaisement des souffrances

Prise en charge par l'UNITY

Superbia est désormais détenue à la prison de Millennium City et y purge une peine de 20 ans. Elle est étroitement surveillée par les psychologues d’UNITY et de l'IPCA. Ceux-ci lui fournissent un nouvel antidote contre ses douleurs. Elle a récemment subi une intervention chirurgicale du cerveau afin d'ôter les neurones détruits par le sérum du Dr. Goldberg. A la suite de cette opération elle avouera ne s'être jamais sentie aussi bien depuis des années. Lors d'une entrevue avec Fwine, elle avouera avoir eu une confiance aveugle en un certain Nicolas Sarkmésis qui aurait profité de son obsession envers Fwine pour lui administrer un réactif hautement toxique censé accroître sa puissance, provoquant sa perte. Désormais, elle déclare ne penser qu'à elle et à son bien-être, remisant « pour toujours » au placard son costume de criminelle, et redevenant Alice Bristol.

Superbia attend désormais l'hypothétique décision de justice qui la déclarerait irresponsable de ses actes, et raccourcirait sa peine de prison à seulement quelques années.

Relations avec les autres super-héros

Relations avec Fwine

Ses relations avec Fwine ont radicalement changé. Il a fallu du temps avec que les deux femmes ne se revoient à nouveau. L'entrevue a eu lieu après que Superbia a fait la demande auprès des psychiatres chargés de son suivi de revoir Fwine. Malgré l'avis du corps médical, celle-ci se présenta. Les deux jeunes femmes restèrent longtemps dans la même pièce sans se parler ou très peu.

Au bout de quelques entrevues, Superbia commença à se confier à Fwine et à lui raconter à peu près tout et n'importe quoi sur elle, les deux jeunes femmes trouvant dans leurs histoires des points communs. Peu à peu elles tissèrent des liens d'amitiés et il n'est pas rare de les entendre rire aux éclats. L'anecdote retiendra que le garde préposé à la surveillance vit les deux femmes s'affronter au bras de fer, remporté par Superbia. Elle retiendra aussi que Fwine fit pour la première fois pleurer Superbia lorsqu'elle lui demanda si elle était capable d'aimer.

Relations avec Electre

Superbia a fait l'objet d'un reportage diffusé dans l'émission Confidentiel sur la chaîne WCOC, reportage dans lequel elle revenait sur ses années de criminalité et sur la façon dont elle percevait son avenir. Tout au long de l'entrevue, qui dura six heures, elle fut interviewée par la présentatrice de l'émission, la journaliste Sophie Le Saux, sous le regard bienveillant de Fwine. A la fin de la journée, Superbia remit à Sophie Le Saux la dernière tenue de Superbia qu'il lui restait. Le reportage, monté et réalisé d'une main de maître, fut diffusé la semaine suivante. Au cours de l'émission, Sophie Le Saux prit à partie les experts médicaux chargés de déterminer la responsabilité de Superbia dans ses actes, devant leur lenteur à admettre que Superbia n'était pas responsable.

Son procès

Verdict

Le 1er juin 2010, Superbia a été reconnue coupable de plusieurs chefs d'accusation, avec circonstances atténuantes. Elle a été condamnée à 25 ans de réclusion criminelle, dont 10 fermes. Un long processus de réhabilitation commence pour elle.

réhabilitation

Les membres de l'UNITY et de l'IPCA cherchent pour l'instant une solution pour transformer sa peine de prison en une peine similaire, afin que la réhabilitation de Superbia soit plus rapide et qu'elle s'en sente grandie.

Caractéristiques

Inspiration

Superbia est à rapprocher des personnages suivants :

  • Miss Marvel, super-héros de Marvel Comics, pour le costume noir
  • Titania, également super-héros de Marvel Comics, pour l'idée du némésis qui vient affronter le héros en utilisant les mêmes armes que lui, la force physique.

Pouvoirs

  • force physique : Superbia est sans doutes l'une des femmes les plus fortes au monde. Douée dès son plus jeune âge d'une taille imposante et d'une force phénoménale, sa force se verra décuplée par l'injection d'un sérum particulier par le Dr. Goldberg. Elle deviendra ainsi un véritable bulldozer impossible à arrêter. Elle utilisera souvent sa force afin de perpétrer ses méfaits et combattre les super-héros.
  • invulnérabilité : Superbia possède une résistance aux dégâts élevée mais n'est pas invulnérable.
  • entraînement militaire : Superbia a grandement profité de son expérience chez le VIPER pour se forger une discipline et une intelligence de combat. Ses relations avec le milieu lui ont permis de construire un rayon de la mort avec l'aide de son groupe de prisonniers dont elle avait pris la tête.

Faiblesses

  • supériorité à double tranchant : Superbia a toujours eu un caractère impulsif. Les injections de sérum du Dr. Goldberg l'ayant transformée en montagne de muscles, Superbia a toujours préféré agir avant de réfléchir et s'est toujours reposée sur sa seule force pour avoir ce qu'elle désirait. De fait, peu habituée à rencontrer quelque résistance que ce fut, elle était vite prise au dépourvue quand les évènements se compliquaient, optant le plus souvent pour la retraite.
  • fragilité psychologique : l'un des grands drames de Superbia fut de n'avoir jamais été considérée en tant qu'être humain. Sa famille voyait en elle une menace, Pastor et Goldberg la considéraient comme un simple cobaye de laboratoire, le VIPER comme un simple soldat, Nicolas Sarkmésis comme un outil de pouvoir. C'est encore par recherche de cette considération que Superbia s'est autant manifestée auprès de Fwine. Cette dernière l'a bien compris et lui rend régulièrement visite dans sa prison à Millennium City.
  • effets secondaires : le sort de Superbia était joué dès l'injection du sérum par le Dr. Goldberg. Le sérum ne tarda pas montrer de terribles effets secondaires comme la sensation de manque, la destruction des cellules nerveuses et des neurones en particuliers. Le VIPER lui a un temps fournit un antidote, mais son licenciement privait Superbia du seul remède contre ces effets secondaires. Sans antidote, la dégénérescence neuronale et la sensation de manque s'intensifiaient. Si la sensation de manque provoquait d'atroces douleurs, la dégénérescence de son cerveau entraînait Superbia dans la folie. Elle devint rapidement maniaco-dépressive, puis paranoïaque et mégalomane avant de finir schizophrène et parlant d'elle à la troisième personne. Incapable de se contrôler et d'avoir une réflexion intelligente, elle était devenue une bête sauvage aveugle et enragée. Depuis son incarcération, elle a subit une opération au cerveau de seize heures visant à ôter les tissus neuronaux morts. L'opération fut une réussite.

Galerie d'images

Superbia fut longtemps déconsidérée par ses camarades du VIPER
Superbia a fait appel à tous les gens qu'elle connaissait pour tenter de vaincre Fwine
Superbia s'apprêtant à lancer une voiture de police comme s'il s'agissait d'une balle de tennis
Superbia a longtemps combattu les As de Pique